About

Pascale Berthelot développe son travail de recherche pianistique et sonore à partir de son interprétation d’œuvres majeures du répertoire classique et contemporain, de sa rencontre avec de nombreux compositeurs, artistes de différentes disciplines, étudiants et jeunes élèves musiciens et de son expérience d’enregistrement discographique. Son répertoire très ouvert et aventureux dessine au fil des années une sensibilité teintée d’éclectisme baroque. Ce fil lumineux, tissé également de nombreuses rencontres dans le domaine de l’expérimentation et l’improvisation musicale, lui permet d’associer en harmonie ou en contrastes des œuvres du répertoire de musique ancienne, classique, romantique ou moderne à la création contemporaine et aux pratiques improvisées.

« Cette recherche, débutée dès mon plus jeune âge de par la tendance singulière à essayer de comprendre le monde à partir des outils que je développais personnellement s’est naturellement faite en jouant du piano et en musique, au travers de celle-ci puisqu’elle était mon monde, celui dans lequel je me sentais et me suis toujours sentie vivante et épanouie. »

.

          Diplômée du Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Lyon dans les classes de piano, interprétation et analyse du répertoire XX-XXI ème siècle et pédagogie, Pascale Berthelot a étudié principalement avec Bernard Flavigny (disciple d’Alfred Cortot et de Serge Koussevitzky), Eric Heidsieck et Claude Helffer. Boursière du centre Acanthes et lauréate de la fondation Cini de Venise – Archivio Luigi Nono, elle a bénéficié des conseils précieux de musiciens et pédagogues reconnus tels que Dominique Merlet, Yvonne Loriod, Roger Muraro, Pierre-Laurent Aymard et de compositeurs tels que Brian Ferneyhough, Toshio Hosokawa, Tristan Murail, Ivan Fedele, Klaus Huber, Philippe Manoury, Marco Stroppa, M. A. Dalbavie, Gilbert Amy, Betsy Jolas, Peter Ablinger, Gérard Pesson et Alvin Lucier.

Invitée à se produire en tant que soliste ou en formations de chambre, elle a fait entre autres la création d’œuvres pour piano solo ou piano et ensemble d’Ivan Fedele, Roger Reynolds, Tim Hodgkinson, Daniel D’Adamo, Chris Newmann, Michael Pinter, Klaus Huber, Jennifer Walshe, Michaël Maierhoff, Hauke Harder, Daniele Venturi, Gérard Pesson. Elle a été également membre de l’ensemble Hiatus (France) dédié à l’aventure musicale contemporaine écrite et improvisée, du trio Nexus (Berlin) en musique expérimentale, a collaboré avec la compagnie de danse de Benjamin Millepieds LA Dance project et Laurent Pichaud ( X-Sud) et a joué au sein d’installations hybrides du collectif Berlinois LOSE COMBO, mêlant performance, concert, son, lumière et vidéo dans des espaces temporels délimités singulièrement.

Après un premier disque autour de pièces de Brian Ferneyhough, Karl Heinz Stockhausen, Luigi Nono, Ivan Fedele et Daniel D’Adamo, elle est invitée à développer en tant qu’interprète et directrice artistique la collection Cuicatl pour le label La Buissonne, déjà récompensée par plusieurs prix « coup de cœur » de l’Académie Charles Cros. Elle signe alors un enregistrement des Triadic Memories de M. Feldman et une intégrale de l’œuvre pour piano solo Musica della Luce d’Ivan Fedele  remarquablement salués par la critique.

Son dernier disque solo, John Cage Music for piano 4-84 overlapped / Cuicatl-La Buissonne – Harmonia Mundi, est sorti en mai 2018 et a déjà été accueilli de façon remarquable par la presse.

Sélection albums : John Cage, Eddy Mitchell, Scott Matthew…

http://www.resmusica.com/2018/09/13/lindetermine-et-linattendu-avec-john-cage-et-pascale-berthelot/

.

Pascale Berthelot  dédie également une grande partie de son temps à l’enseignement et à la recherche sur les possibilités soignantes et d’émancipation du sujet par la musique. Elle est Art-thérapeute certifiée par l’état, diplômée de l’institut de formation et de recherche en Art-thérapie PROFAC, dirigé par Jean-Pierre Royol, docteur en psychologie et psychopathologie clinique. Elle est membre de la SFPE-AT.

Cette aventure pédagogique et art-thérapeutique s’est cristallisée à partir de la pratique sous la forme de deux écrits élaborés autour de ce qu’elle  nomme un « art de la rencontre » où elle se pose la question du lieu, du temp et des conditions de ce qui fait s’échapper parfois la «Musique » et ce qu’elle nous fait.

          Après un premier écrit intitulé « Du jeu au je » s’intéressant à l’espace potentiel et à l’objet transitionnel (chers à D.W. Winnicott) et au concept de « jeu » symbolique participant au déploiement de la créativité de l’enfant, son second écrit « De l’intime à l’extime, sortir en restant » pose en toile de fond la question de la beauté en rapport aux problématiques de l’exil et de la rencontre de l’extériorité et de soi ainsi qu’aux processus psychiques de la sublimation et ceux de « l’interprétation musicale » et s’intéresse tout particulièrement à leur « effet » ainsi qu’à la fonction de cet « effet » qui nous touche et nous transforme, nous fait devenir Un parmi les autres.

  • Mémoire en sciences de l’éducation « Du jeu au je » basé sur l’expérience pédagogique et les écrits de D.W Winnicott, M. Klein, J. Piaget.
  • Mémoire en Art-thérapie « De l’intime à l’extime : sortir en restant » basé sur la clinique de l’expérience et les écrits de S. Freud, J. Lacan, A. Green, C. Soler, H. Maldiney, G. Deleuze, M. Foucault, J. Derrida, E. Levinas.

En 2004, au cours d’une tournée JS Bach avec les Variations Goldberg, elle est invitée par Beat Richner, pédiatre et violoncelliste suisse, à jouer et enregistrer le disque Beatocello in e-moll / Sony, pour le soutien de la fondation Kantha Bopha au bénéfice des hôpitaux pédiatriques de Phnom Penh et Siem Reap au Cambodge.

http://www.gachot.ch/gachot_beatocelloEmoll.html

Au terme de cette approche au pas à pas, elle décide de partager sa pratique et sa  musique non plus seulement ponctuellement et essentiellement par le disque au service des oeuvres des autres,  mais aussi à aller spontanément à sa rencontre, en contingence du monde et de ses publics différents.

………………..

Pascale Berthelot is developing her sound and pianistic research from the fundament of playing the major pieces of the classical and contemporary repertory, from her personal encounters with numerous composers and artists from different disciplines and her performing and recording experience. Her diverse and adventurous repertory allows her to explore the spectrum of different epoques and relate them to contemporary creation and improvisation.

Graduate of the Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Lyon (CNSMD) in Piano, Analysis and Interpretation of the repertory of the 20. & 21 century and Pedagogy, Pascale Berthelot was mainly studying with Bernard Flavigny (scholar of Alfred Cortot and Serge Koussevitzky), Eric Heidsieck and Claude Helffer. She was receiving grants from Centre Acanthes and the Cini Foundation– Archivio Luigi Nono.

Invited to play in solo, with ensemble or chamber music, she premiered pieces of composers such as I. Fedele, R. Reynolds, T. Hodgkinson, D. D’Adamo, C. Newmann, M. Pinter, K. Huber, J. Walshe, Mi. Maierhoff, H. Harder, D. Venturi, S. Sciarrino, G. Pesson. She was playing with the Ensemble Hiatus (France) dedicated to contemporary music and improvisation, Trio Nexus (Berlin) in experimental music, collaborating with LA Dance Project (USA), Laurent Pichaud & X-Sud (France) and performing in hybrid installations together with Lose Combo (Berlin), working in the field of performance, sound and video installations in singulary limited spaces and times.

After a first recording of solo pieces by B. Ferneyhough, K. H. Stockhausen, L. Nono, I. Fedele and D. D’Adamo, her recordings Triadic Memories by M. Feldman, and Musica della Luce, complete works for piano solo by I. Fedele for the label La Buissonne distributed by Harmonia Mundi, were highly acclaimed by international critics.

She is actually the artistic and musical director of the Cuicatl collection, dedicated to contemporary and experimental music, which has already won prizes from Charles Cros Academy.

Her last CD, John Cage – Music for piano 4-84 overlapped / La Buissonne – Harmonia Mundi, was released in May 2018 and got already a fantastic echo from the press.

Sélection albums : John Cage, Eddy Mitchell, Scott Matthew…

http://www.resmusica.com/2018/09/13/lindetermine-et-linattendu-avec-john-cage-et-pascale-berthelot/

Pascale Berthelot is also dedicating herself to teach and research on the possibilities of emancipation of the subject trough the music. Graduate from the « Institut de formation et de recherche en art-thérapie PROFAC », she is as well Art-therapist certified by the state. She is a member of the SFPE-AT.

These pedagogic and art-therapist researchs were synthesized in 2 different thesis around what she calls an « Art of encounter ».

  • Thesis in education-science « Du jeu au je » based on pédagogical experience and writings of D.W Winnicott, M. Klein, J. Piaget
  • Thesis in Art-therapy « De l’intime à l’extime : sortir en restant » based on experience and writings of S. Freud, J. Lacan, A. Green, C. Soler, H. Maldiney, G. Deleuze, M. Foucault, J. Derrida, E. Levinas.

In 2004, she was invited by Beat Richner to support the Kantha Bopha Foundation by playing and recording Beatocello in e-moll / Sony, for the benefit of pediatric hospitals in Phnom Penh and Siem Reap, Cambodia.

http://www.gachot.ch/gachot_beatocelloEmoll.html

After all these different experiences and researchs and according to the events of the life, she was deciding to share her practice and music, not just only by the medium of the recording but directly in the encountering of the world and the others.

Presse

http://www.beckmesser.info/licht-und-klang-bei-ivan-fedele/

http://www.musikderzeit.de/de_DE/journal/showarticle,38974.html

http://www.journal-laterrasse.fr/focus/faire-resonner-la-multiplicite/

http://www.lemonde.fr/musiques/article/2015/12/31/2015-en-musiques-nos-tympans- font-le-bilan_4840013_1654986.html

http://lacontemporaine.purforum.com/t204-pascale-berthelot-joue-feldman-et-fedele

http://www.allumesdujazz.com/labels/La_Buissonne_Cuicatl_125_68_1